Ne pas confondre NOUVEAU avec SUSPECT

Classé dans : Confusions sémantiques | 0

.

Il ne faut pas confondre une situation, un endroit ou une personne nouvelle avec une situation, un endroit ou une personne suspecte.

Toute situation ou personne nouvelle que nous rencontrons, par définition puisque elle est nouvelle, ne rentre pas dans notre cadre de référence. Nous n’avons donc pas d ‘éléments pour la référencer, à la lumière de notre conscience ou connaissance du moment. Ceci est donc générateur d’incertitude. Or, chaque jour qui passe nous confirme un peu plus que la vie est une grande aventure remplie de situations et de personnes nouvelles, apportant de plus en plus d’incertitudes.
En dépit du lot quotidien de catastrophes et d’atrocités et le flot d’agressivité et de violence dont nous abreuvent de manière incessante les médias au nom du droit à l’information, certaines personnes qui ne sont pourtant pas épargnées personnellement par les difficultés, arrivent naturellement et avec simplicité à jeter quasi systématiquement un regard positif sur la vie. Elles peuvent à loisir répandre la bonne humeur, développer des relations joyeuses et bon enfant avec les autres indépendamment semble-t-il des évènements et des incertitudes issues du changement.
On peut s’interroger sur le comportement de ces éternels positifs qui suscitent à la fois, l’admiration et bien souvent aussi un certain énervement autour d’eux, car certains pensent que cette attitude doit cacher quelque chose !
Est-il possible, d’aimer la vie au point d’être capable, de voir le positif en toute personne et en toute situation ?
Si c’est vraiment le cas alors en excluant toute attitude hébétée cela ne signifie-t-il pas, avoir développé philosophie et foi inconditionnelle en la Vie, permettant de donner du sens, et de jeter la lumière, même sur les situations et les attitudes apparemment les plus obscures, chez soi ou l’autre ?

En effet, n’est-ce pas chez la plupart d’entre nous, l’ignorance de ne pas comprendre le pourquoi et le comment des évènements et le fait de se retrouver dans des circonstances inconnues et incertaines, qui nourrissent l’idée de mystère, engendrant la peur et suscitant la suspicion face à toute nouvelle situation ?
Si nous voulons être capable de positiver nous aussi avec succès en toute circonstance n’est-il pas nécessaire d’accueillir le nouveau avec plaisir plutôt qu’avec suspicion ?
Soit nous le considérons comme une opportunité pour élargir notre système de pensée et pour augmenter nos possibilités de bonheur, soit nous essayons de protéger coûte que coûte ce que nous connaissons de toute intrusion, pour devenir ainsi esclaves de la peur et de la suspicion face aux personnes et aux situations nouvelles ?

 

« Accueille l’inconnu comme il se doit !
C’est de l’habit du Nouveau que La Vie revêt chacun de Ses cadeaux ! »

blog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *